Centre Européen de Formation à la Production de Films

FORMATION Comédiens, perfectionnez l’intensité de votre jeu et valorisez vos atouts face à la caméra

Libérez votre potentiel en approfondissant votre jeu d’acteur avec Bruno PUTZULU et en développant votre capacité d’adaptation à différents styles de mise en scène avec des réalisateurs de fiction.

Formation Comédiens perfectionnez votre jeu d'acteur CEFPF
Durée : 222 heures / 30 jours / 6 semaines
  • Perfectionnez votre jeu avec Bruno Putzulu
  • Intensifiez votre jeu d’acteur par un entrainement approfondi
  • Développez votre potentiel face à la caméra en présence de réalisateurs
  • Approfondissez votre capacité à travailler un personnage
  • Améliorez votre capacité de concentration et d’adaptation sur un tournage

Public concerné

Profil professionnel des stagiaires

Comédiens souhaitant perfectionner l’intensité de leur jeu et valoriser leurs atouts pour se donner de nouvelles opportunités et enrichir leurs compétences.

Pré-requis, expérience professionnelle

Présélection effectuée par le service pédagogique du CEFPF : Expérience professionnelle en tant que comédien évaluée à partir du CV du candidat. Sélection des candidats à la suite d’un entretien face au formateur référent, Bruno PUTZULU..

Horaires

Entre 9h30 et 18h30

Lieu de formation

CEFPF – 19, rue de la Justice – 75020 Paris

Objectifs pédagogiques

– Perfectionner l’intensité de son jeu d’acteur par un entraînement approfondi dans les différents registres dramatiques

– Développer l’ensemble de ses qualités et techniques d’expression et adapter son jeu à l’image

– Développer sa capacité d’adaptation aux différents styles et options de mise en scène

– Améliorer sa connaissance de l’environnement technique d’un plateau et de son incidence sur le jeu de l’acteur

– Développer et garder sa concentration sur le plateau dans les conditions actuelles de tournage et être en mesure de réagir face aux imprévus de la mise en scène

Méthode pédagogique

Alternance entre lectures de scènes et exercices filmés en présence de réalisateurs ou du formateur référent.

Evaluation

Évaluation hebdomadaire au moyen de questionnaires remis aux stagiaires et analysés par le responsable pédagogique. Visionnage et débriefing individualisé avec le réalisateur et le formateur référent, des séquences filmées.

Les intervenants

Formateur référent :
Bruno PUTZULU, Comédien

Autres intervenants :

Denis LARZILLIÈRE, Cadreur
Vincent MATHIAS, Chef d’opérateur
Pascal ARMANT, Ingénieur du son
Maxence RIFFAULT,Preneur de son
Gaël MOREL,Réalisateur
Tamara KOZO, Directrice de Casting

Experts qualifiés et professionnels reconnus dans le secteur de l’audiovisuel et du cinéma.

Formation Comédiens, perfectionnez l’intensité de votre jeu et valorisez vos atouts face à la caméra

Semaine 1 : 
PHASE DE PRÉPARATION, EXERCICE DE LECTURE ET D’ECHAUFFEMENT

Le temps des répétitions et de préparation des comédiens est de plus en plus court, que ce soit pour la télévision ou le cinéma. Leur travail personnel et leur capacité d’adaptation aux conditions réelles de tournage sont donc plus que jamais déterminants. La concentration est une phase incontournable pour qu’un comédien réussisse, malgré les nuisances qui l’entourent, à faire ressentir un texte, à le faire éprouver à un auditoire. Ainsi La première semaine a d’abord pour vocation de constituer le groupe et d’aider les stagiaires à se poser les questions essentielles permettant de perfectionner l’intensité de leur jeu et d’identifier des processus internes pour favoriser leur concentration, qualité indispensable sur un plateau.

La première semaine est aussi basée sur la découverte de textes traitant du métier de comédien tels L. JOUVET, C. STANISLAVSKI, J.L GODARD, documents audios comme la classe de MICHEL BOUQUET au conservatoire, documents vidéos comme PHILIPPE ADRIEN parlant des comédiens… ainsi que des textes dramatiques.

Tout au long du stage et plus particulièrement lors de la première semaine, les comédiens s’entraînent à la lecture. Il s’agit d’un exercice important pour un comédien car c’est l’un des premiers contacts qu’il aura avec un metteur en scène (ou un réalisateur) ou un agent artistique. Or il n’est pas rare de constater que les comédiens rencontrent des difficultés à lire car ils n’ont pas l’intelligence du texte. Ils ne sentent pas immédiatement l’ambiance d’une scène ou ne tiennent pas compte du style de l’auteur, du genre de l’œuvre. Ces lectures tendent à aiguiser l’intuition qu’on peut avoir dès les premières lignes d’un texte.

Semaines 2 et 3 : 
ENTRAINEMENT AUTOUR DE SCèNES ISSUES DU RÉPERTOIRE CLASSIQUE ET MODERNEE

Les semaines 2 et 3 permettent d’approfondir le jeu des stagiaires en lesA tout moment inattendu, certains exercices dits d’improvisation peuvent être abordés pour débloquer un problème d’interprétation chez le comédien qu’il s’agisse d’une scène du répertoire théâtral ou cinématographique. Prenons l’exemple où le comédien donne l’impression de chanter son texte, dont on a le sentiment que le texte est trop « appris » ; il peut lui être demandé de raconter devant les autres stagiaires, un souvenir précis de son enfance. Une discussion entre l’émetteur (le stagiaire qui raconte) et les récepteurs (les autres stagiaires) a pour principal objectif de leur faire réaliser le statut de la parole émise face à la caméra, de leur faire éprouver que parler ne va pas de soi et que jamais ni la parole, ni la pensée ou les émotions ne doivent être mécaniques ou jouées mais avant tout ressenties.

Quand les comédiens maîtrisent suffisamment leur texte, le réalisateur filme les prestations en plusieurs valeurs de plans (plan large/ gros plan/ champs contre champs) puis les scènes sont projetées afin de que les comédiens filmés puissent se rendre compte de leurs erreurs lors d’un débriefing avec les formateurs. L’ordre des tournages n’est pas déterminé à l’avance car le formateur référent ainsi que le réalisateur cherchent à déstabiliser les comédiens en les mettant dans un état d’urgence de sorte à leur apprendre à gérer leur temps et à faire face au stress de la caméra.

Il est important que les stagiaires parviennent au fil des séances de projection à analyser objectivement leur travail et à faire une autocritique. Ils peuvent passer une scène plusieurs fois, souvent il leur arrive de décortiquer leur scène, faire des arrêts sur image et repérer certaines béquilles qu’ils utilisent dans le jeu quels que soient les rôles abordés. Ils apprennent à prendre du recul, à s’attacher au jeu plutôt qu’à se dévisager ou à se refuser systématiquement.

Semaine 4 : 
Première partie – LE COMéDIEN AU SEIN DE L’éQUIPE ARTISTIQUE ET TECHNIQUE

Cette première partie de la semaine offre la possibilité de découvrir les principaux chefs de postes du plateau, proches du réalisateur, et leur interaction avec le jeu du comédien.

Ces interventions ont aussi pour objet de développer une meilleure connaissance de l’environnement artistique et technique du plateau, des conditions de travail, du temps de travail, et des spécificités du jeu devant une caméra.

1er journée :

Les relations avec le metteur en scène ou réalisateur – la« direction d’acteurs ».Les indications de mise en scène face au jeu du comédien.Le langage cinématographique et analyse de séquences.Notions de dramaturgie : de la dramaturge du texte ou du scénario au jeu du comédien.

2ème journée :

Comprendre la construction de la lumière en fonction des indications du réalisateur et du jeu des comédiens.
Exercice pratique : se placer dans un cadre et dans un éclairage particulier.

3ème journée (matin) :

Comment se préparer pour un casting.

Semaine 4 : 
Deuxième partie – LE COMéDIEN ET SON RôLE AU CŒUR DU PLATEAU DE TOURNAGE (1)

Cette deuxième partie de semaine est consacrée au travail du comédien avec le réalisateur.

Le réalisateur intervenu en début de semaine entraine chaque stagiaire comédien à être dirigé sur les séquences de films distribuées en amont. Tous les exercices filmés font l’objet d’un visionnage critique.

3ème journée (après-midi) :

Entraînement autour du jeu dirigé par le réalisateur (1).

4ème journée :

Entraînement autour du jeu dirigé par le réalisateur (2).

5ème journée :

Entraînement autour du jeu dirigé par le réalisateur (3).
Visionnage critique des exercices tournés.

Semaine 5 : 
Première partie – LE COMéDIEN ET SON RôLE AU CŒUR DU PLATEAU DE TOURNAGE (2)

1ère journée :

Entraînement autour du jeu dirigé par le réalisateur (4).
Visionnage critique des exercices tournés.

2ème journée :

Entraînement autour du jeu dirigé par le réalisateur (4).
Visionnage critique des exercices tournés.

Semaine 5 : 
DEUXIème partie – VALORISER SES ATOUTS FACE à LA CAMéRA (1)

La dernière partie de la formation consiste à évaluer la capacité des stagiaires à construire un personnage et à se l’approprier rapidement, à s’adapter sur un plateau quelles que soient les conditions, tout en gardant leur concentration.

Chaque comédien choisit 2 scènes parmi celles qu’il a travaillées pendant le stage, afin de les utiliser pour un exercice filmé dans les conditions de mise en scène sur un plateau (cadre et son). Laisser le stagiaire choisir seul ses deux scènes sans l’influencer implique qu’il aie un véritable recul sur son travail, de le rendre responsable en l’amenant à développer une réflexion qui,même bousculée par le doute, doit déboucher sur une prise de décision.

Lors du dernier jour un bilan est organisé sous forme de discussions. Les comédiens échangent alors leur expérience et le formateur fait à son tour un retour sur la marge de progression de chacun d’entre eux.

3ème journée :

Le travail des personnages dans le scénario et son exploitation dans le jeu de l’acteur : lecture des scènes, dialogues. Choix des séquences prévues pour les exercices de tournages.

4ème journée :

Exercices filmés à partir de scènes de cinéma et selon différentes indications de mise en scène

5ème journée :

Exercices filmés à partir de scènes de cinéma et selon différentes indications de mise en scène

Semaine 6 : 
VALORISER SES ATOUTS FACE à LA CAMéRA (2)

1re journée :

Exercices filmés à partir de scènes de cinéma et selon différentes indications de mise en scène

2ème journée :

Exercices filmés à partir de scènes de cinéma et selon différentes indications de mise en scène

3ème journée :

Exercices filmés à partir de scènes de cinéma et selon différentes indications de mise en scène

4ème journée :

Exercices filmés à partir de scènes de cinéma et selon différentes indications de mise en scène

5ème journée :

Visionnage d’analyse du travail des stagiaires en le mettant en relation avec leurs exercices.

Evaluation des connaissances et compétences acquises par les stagiaires.

Bilan de la formation.

Matériel utilisé

  • Plateau de tournage.
  • Appareil photo numérique.
  • Caméras numériques Sony HD Z5, Z1E.
  • 1 support épaule.
  • Trépieds à tête fluide.
  • Moniteurs.
  • Projecteurs mandarines, Kino flos, Fresnels…
  • Micros cardioïdes et hyper-cardioïdes, HF, cravates, perches avec suspension.
  • Lecteur-enregistreur DVCAM HDV.
  • Enregistreur numérique audio.
  • Salle avec télévision et lecteur DVD.
  • Un vidéoprojecteur.

Les conditions de prise en charge des différents programmes de formation du CEFPF dépendent de votre situation professionnelle et des conditions de réalisation de la formation : plan de formation, période de professionnalisation, Congé Individuel de Formation (CIF), Droit Individuel à la Formation (DIF) ou Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Accédez aux conditions de prise en charge vous concernant en sélectionnant dans le menu ci-dessous votre situation professionnelle.


Plus de détails sur ce mode de financement

Témoignages de stagiaires

Vous avez participé à cette formation et vous voulez témoigner ? Contactez-nous ou appelez-nous au 01 40 30 22 35.




Pour un rendez-vous avec un conseiller pédagogique
Appelez-nous au 01 40 30 22 35 - ou utilisez le formulaire en ligne
Email
Print