Centre Européen de Formation à la Production de Films

FORMATION L’assistant mise en scène – organisation et casting (CIF / CSP)

Cette formation vous permet de développer vos compétences en tant qu’assistant mise en scène pour la préparation de tournage, l’organisation de casting comédiens et de vous préparer à évoluer comme assistant réalisateur

CIF Formation Assistant de Mise en Scene au CEFPF
Durée : 385 heures / 55 jours / 11 semaines
  • Evoluez au sein de l’équipe mise en scène en tant qu’assistant à la réalisation
  • Appréhendez les besoins artistiques et techniques d’un réalisateur
  • Intégrez les contraintes de la production audiovisuelle
  • Assurez la préparation et l’organisation d’un long métrage à partir du logiciel MMS
  • Apprenez à choisir des comédiens et à réaliser des castings sauvages

Public concerné

Profil professionnel des stagiaires

Intermittents du spectacle ou permanents de sociétés de production ou de diffusion audiovisuelles. Les stagiaires peuvent avoir des niveaux scolaires initiaux variables. Le succès de leur démarche est essentiellement le fruit d’une capacité d’adaptation et de polyvalence, que viennent compléter des connaissances théoriques liées aux enjeux du secteur et à l’acquisition d’une technicité spécifique dispensée en cours de formation.

Pré-requis, expérience professionnelle

Diplôme au moins équivalent au DEUG, de préférence dans le domaine audiovisuel, culturel, économique ou une expérience professionnelle évaluée par les responsables pédagogiques du CEFPF sur présentation d’un curriculum vitae.

Durée totale

385 heures / 55 jours / 11 semaines

Horaires

Entre 9h30 et 18h30

Lieu de formation

CEFPF – 19, rue de la Justice – 75020 Paris

Objectifs pédagogiques

A l’issue de l’action de formation, les élèves auront acquis les connaissances et compétences permettant d’assurer les fonctions d’un assistant de mise en scène et casting.

  • sauront lire et interpréter un scénario
  • reconnaîtront les différentes missions de l’assistant réalisateur
  • connaîtront toutes les étapes de la création d’un film
  • comprendront le travail du metteur en scène
  • approfondiront leurs capacités d’organisation d’une journée de tournage
  • seront capables d’utiliser les outils d’aide à l’établissement d’un plan de travail
  • sauront dialoguer efficacement avec une équipe
  • sauront répondre aux demandes différenciées des producteurs, metteurs en scène, comédiens et agents
  • connaîtront les modalités d’organisation d’un casting
  • seront capables de trouver les comédiens adaptés aux rôles
  • sauront s’adapter à tous les types de films et de tournages

Méthode pédagogique

Exposés théoriques – études de cas – exercices pratiques

Evaluation

Evaluation hebdomadaire au moyen de questionnaires remis aux stagiaires et analysés par le responsable pédagogique

Les intervenants

Formateur référent : Gilles SIONNET, 1er assistant réalisateur Maya SERRULLA, responsable de distribution artistique Autres intervenants : Experts qualifiés et professionnels reconnus sont prévus. Pour plus de détails, contacter le service pédagogique.

Formation L’assistant mise en scène – organisation et casting (CIF / CSP)

SEMAINE 1 : 
LE RôLE DE L’ASSIStANt RéALISAtEuR Et SES tEChNIquES
CAS PRAtIquES à PARtIR D’uN SCéNARIo DE LoNg MétRAgE
(RéPARtItIoN PAR gRouPE PouR LES jouRS 3, 4 Et 5)

1ère journée :

Le recrutement de l’assistant à la réalisation
L’importance et les responsabilités d’un assistant réalisateur.
Les qualités et compétences requises
Le travail avec le réalisateur, les choix de réalisation
Exercice pratique : lecture du scénario, les bonnes questions à poser

2ème journée :

La prise en compte des impératifs de production (économiques et sociaux)
Le travail avec le régisseur général et le directeur de production
L’animation d’une équipe sur le tournage et analyse des différents types de tournage
Le travail avec les principaux chefs de postes,
Le recrutement d’une équipe de réalisation (2ème et 3ème assistant)
Présentation de l’ensemble des documents fournis par l’assistant en préparation

3ème journée :

Le réalisateur :

Savoir lire un découpage technique, comprendre un story-board
Cas pratique :évaluation du temps de tournage d’une scène.

Le chef opérateur :

Temps de préparation, d’installation technique et de tournage (voiture travelling, avion, train…)

4ème journée :

Premier dépouillement général (1)
Cas pratique :dépouillement d’une scène du long métrage

La scripte :

Cas pratique : minutage d’une séquence
Cas pratique : continuité des 5 premières séquences

5ème journée :

Présentation du logiciel MMS (Movie Magic Scheduling)
Présentation des moyens techniques utiles à l’assistanat à la réalisation (Google Agenda, Google map, Google Group)
Cas pratique : dépouillement des 5 premières séquences du film répartition par groupes de 2 de l’ensemble du dépouillement général du film

SEMAINE 2 :
RéALISAtIoN Du PREMIER DéPouILLEMENt géNéRAL, REPéRAgES, CAStINg
CAS PRAtIquES à PARtIR D’uN SCéNARIo DE LoNg MétRAgE (RéPARtItIoN PAR gRouPE)

1ère journée :

Cas pratique : premier dépouillement (2)

2ème journée :

Cas pratique : premier dépouillement (3)
Cas pratique : finalisation des différentes listes (décor, costumes, accesssoires, SFX, répétitions)

3ème journée :

Présentation du casting Rôles et Acteurs de complément
Etablissement des listes figuration par séquences et par jour de tournage
Le rôle de chacun sur le plateau
Le directeur de casting et le chef de file
Cas pratique : recherche de la figuration sur plusieurs séquences (méthodologie et mise en œuvre)

4ème journée :

Les options concernant la répartition des lieux de tournage
Organisation des repérages
Les demandes de l’assistant réalisateur

Le repéreur :

Cas pratique : recherche d’un décor du film étudié

Le régisseur général :

Premières démarches en vue des autorisations de tournage (Mairie, Préfecture de police, sociétés d’autoroutes, passages de douane…).

5ème journée :

Le chef décorateur :

Organisation de son équipe et du travail de préparation
Son Implication dans sa relation avec l’assistant à la réalisation

SEMAINE 3 : 
LIStES, CAStINg Et PLAN DE tRAVAIL
CAS PRAtIquES (RéPARtItIoN PAR gRouPE)

1ère journée :

Présentation des listes accessoires, costumes, cascades, effets spéciaux, répétitions…

2ème journée :

La costumière :

En préparation : les essais HMC.
En tournage : les raccords sur le plateau

L’accessoiriste :

En préparation : présentation des accessoires.
En tournage, les raccords, la disponibilité face aux demandes de dernière minute.

3ème journée :

Cas pratique : finalisation du dépouillement général après interventions des différents techniciens : décors, costumes, accessoires, SFX,

4ème journée :

Présentation du plan de travail
Les différents outils d’aide à l’établissement d’un plan de travail
Cas pratique sur les 5 premières séquences

5ème journée :

Présentation du plan de travail sur MMS

SEMAINE 4 :
PLAN DE tRAVAIL gRILLE Et LogICIEL MMS
CAS PRAtIquES (RéPARtItIoN PAR gRouPE)

1ère journée :

Cas pratique : établissement du plan de travail

2ème journée :

Cas pratique : report du plan de travail sur grille Excel

3ème journée :

Cas pratique : plan de travail définitif

4ème journée :

Cas pratique : les différents calendriers, les « red flag », les « banners »

5ème journée :

Cas pratique : regroupement et vérification des documents MMS
report du plan de travail MMS sur grille Excel.

SEMAINE 5 :
LE touRNAgE (1)
CAS PRAtIquES (RéPARtItIoN PAR gRouPE)

1ère journée :

Présentation de la feuille de service
Cas pratique : rédaction des feuilles de service des 5 premiers jours de tournage selon le plan de travail grille établi précédemment

2ème journée :

Le directeur de production :

Le représentant légal du producteur, garant du respect des règles du travail, les conventions collectives, les tarifs, règles d’hygiène et de sécurité
La problématique du stagiaire sous convention (en préparation et sur le tournage)
Présentation par les stagiaires du plan de travail et des feuilles de service

3ème journée :

La transition entre préparation et tournage
Finalisation et distribution des documents

Le 2e Assistant de Réalisation :

Les responsabilités des 2e et 3e assistants à la réalisation

4ème journée :

Visite chez un loueur de matériel
Le 1er assistant réalisateur spécialisé aux tournages étrangers en France

5ème journée :

Le réalisateur :

Sa relation avec l’assistant à la réalisation en préparation et sur le tournage.

SEMAINE 6 : LE touRNAgE (2)
RENCoNtRE AVEC LES PRINCIPAux tEChNICIENS Du FILM

1ère journée :

Répartition géographique et répartition des tâches sur un tournage des divers techniciens et ouvriers

2ème journée :

La scripte :

Cas pratique : problématique de la continuité et des raccords sur le plateau

L’Ingénieur du Son :

Cas pratique : le matériel et la technique
La mise en œuvre sur le plateau et la collaboration entre l’ingénieur du son et les assistants à la réalisation

3ème journée :

Le chef opérateur :

les problématiques du tournage : l’élaboration de la lumière et du cadre

Le régisseur général :

les problématiques du tournage : organisation au jour le jour

4ème journée :

Visite d’un tournage de long métrage

5ème journée :

Le producteur :

Le rôle de l’assistant dans le dialogue entre la production et l’équipe mise en scène.

SEMAINE 7 : 
LE touRNAgE (3) LES PREStAtAIRES

1ère journée :

Les cascadeurs :

Présentation de sequences de films Préparation et tournage

Le dresseur animalier :

Présentation de séquences de films Préparation des animaux

2ème journée :

Les SFx climatiques/les VFx numériques :

Présentation des différences à partir de séquences de films, Implication dans la préparation et le tournage
Cas pratique : lecture et commentaire du découpage technique du film par rapport au temps de tournage prévu.
Définition de l’ordre de tournage des plans, scène par scène d’une journée de tournage

3ème et 4ème journées :

Exercice d’application : A partir d’un scénario de court métrage, les stagiaires devront établir le dépouillement et les documents préparatoires à la concéption d’un plan de travail

5ème journée :

Visionnage du long métrage utilisé pour les cas pratiques

SEMAINE 8 : 
LA MISSION DE L’ASSISTANT DU DIRECTEUR DE CASTING

1ère journée :

Définition du poste de responsable de distribution artistique et de son assistant

– Distribution et lecture d’un scénario de LM et listing des rôles.
Analyses des nécessités suivant la diversité des projets de fiction (long métrage, animation ou télévision : docu-fiction, série) avec exemples de films déjà castés par les intervenants et du genre du film (époque, contemporain, comédie) et des univers des réalisateurs.
– La consultation pour les rôles principaux du directeur de casting
– Distinction entre les rôles « principaux », les rôles « secondaires », les petits rôles, les silhouettes à lister à partir du scénario (servant d’exemple) ou des scénarii parfois en cours (série)
– Les différentes étapes de la recherche où intervient l’assistant.

2ème journée :

L’environnement de la recherche du responsable de distribution artistique
– La plateforme des agents artistiques et le travail avec les agents.
– Intervention d’un agent artistique : ses relations avec les acteurs, sa collaboration avec le casting et son assistant.
– Les différentes agences à Paris et en Europe francophone.
– Les autres fichiers (Pôle emploi, électronique, régionaux…).
– Le casting dit « sauvage » enfants, ethnique ou dans un certain milieu social ou professionnel : exemples à partir des films que nous avons castés. (« Le secret de l’enfant fourmi » « Propriété interdite » etc.).
– La connaissance de l’acteur : Cinéma, Théâtre TV.
– Les écoles de théâtres Nationales, régionales, parisiennes et les auditions de sorties.

3ème journée :

L’organisation du travail de l’assistant pour le directeur de casting

– La recherche d’un ou des rôles principaux (en sauvage) pour l’assistant (annonces à rédiger, avec résumé du film et production) sur internet ou dans la rue, s’agissant d’un enfant (moins de 16 ans)
– Aucune prise de vue d’enfants sans autorisation parentale
– Présentation de la DASS de la commission des enfants du spectacle (réglementation et protection de l’enfance).
– Choix des scènes pour les essais entre le casting et le réalisateur
– Propositions d’acteurs pour chaque rôle sous forme de trombinoscope ou de dossier papier
– Organisation des rendez- vous et envoi des textes aux agents ou directement par l’assistant.
– Mise en place de trombinoscopes pour les rendez-vous (nécessité de gérer les tableaux excels ).

4ème journée :

Le comédien, le non comédien : les essais, la psychologie.
– Exposition de la spécificité du casting et des difficultés que cela représente .
– La direction d’acteurs ou la mise en confiance d’une personne improvisée comédien (enfants…)
– Les premiers bouts d’essais lors d’un casting sauvage (seconder le casting en recevant les « acteurs » en leur donnant la réplique et en filmant).
Exercice pratique : simulation d’un casting : les stagiaires auront à tour de rôle, la possibilité d’appréhender la place d’un comédien passant un casting seul ou avec un partenaire.
– L’organisation du planning des rendez-vous des comédiens.

5ème journée :

La mise en place technique des essais et de leur exploitation
– L’utilisation de la caméra et des différents supports.
– Comment donner la réplique à un comédien tout en filmant sa scène (exercice pratique)?
– Le cadrage des essais, savoir filmer les comédiens du point de vue technique et pratique.
– Exploitation des essais filmés : Présentation et utilisation des outils techniques, dérushage, montage : Intervention d’un monteur.
– Préparation des différents supports suivant les indications du casting (présentation de castings en exemples sur DVD, clé usb ou en ligne) et choix des meilleurs prises.

SEMAINE 9 : MISE EN PRATIQUE DU TRAVAIL D’UN ASSISTANT DE DIRECTEUR DE CASTING

1ère journée :

Analyses des personnages

– Les différents profils (âge, psychologie, origine sociale…).
– Listes des rôles.
– Mise en page de l’annonce avec synopsis, nom de la production, dates et lieux de tournage, coordonnées etc., en fonction du support (affichage, internet, anpe spectacle, journaux etc.).
– Visite du fichier comédiens du Pôle emploi spectacles à Paris : Chaque stagiaire devra organiser sa propre recherche de comédiens et entreprendre un travail de réflexion et d’organisation des essais.

2ème journée :

Recherche des acteurs et autres profils en binôme

Recherche : (sur internet, téléphone…), choix du texte des essais pour chaque personnage, prise de rendez-vous et mise en place, envoi de textes : organisation de la journée de casting sauvage.

3ème journée :

Casting sauvage enfants et adolescents :

– centres de loisirs, conservatoires de quartiers, rues, squares, activités culturelles et sportives…

4ème journée :

Bilan de la journée en sauvage en situation réelle.

– Difficultés rencontrées, prise de contact etc.
Préparation et vérification de matériel, de la salle en vue du casting comédiens de l’après midi.

Démarrage Casting comédiens.

– Intervention du formateur pour recadrer les casting en cours…
– Tandis que d’autres continuent les prises de rendez-vous, visites en extérieur et autres fichiers (film court, Femis), dépouillement des photos reçues par internet.

5ème journée :

Suite des essais : Journée complète de casting en alternance avec les autres.
– Intervention du formateur pour recadrer les casting en cours…

SEMAINE 10 : 
SuItE DE LA MISE EN PRAtIquE PAR L’éVALuAtIoN Du tRAVAIL EFFECtué

1ère et 2ème journées :

Visionnage et analyses des essais des acteurs (qualité de jeu, d’écoute, d’intégration des indications, de souplesse…).

– Choix des acteurs à revoir en « call back » en duo.
– Redistribution de certains rôles et réflexions sur la cohérence de l’ensemble des rôles distribués.
– Choix de nouvelles scènes d’essai plus poussées… rendez-vous, envoi des textes.
– Montage des essais des acteurs sélectionnés.

3ème journée :

Casting enfants et adolescents

– Entretien individuel, photographies, mesures.
– Improvisations et essai avec texte selon l’expérience de l’enfant.
– Intervention du formateur pour recadrer les casting en cours…

4ème journée :

Essais en call back des acteurs adultes présélectionnés

– Intervention du formateur pour recadrer les casting en cours…
– Montage des essais des enfants ou acteurs sélectionnés.

5ème journée :

Visionnage et analyse avec choix définitif des acteurs ou des enfants pour chaque stagiaire.
Bilan de la formation.

EVALuAtIoN DES ACquIS EN FIN DE FoRMAtIoN

Matériel utilisé

  • spécialisation en assistanat casting director (3)
  • Plateau de tournage
  • Caméras numériques Sony HDV Z1E
  • Travelling rails droits et courbes
  • Moniteurs
  • Projecteurs, Kinoflos, Gélatines, Borniol et autres matériel d’éclairage
  • Micros, casques, perches avec suspension, bonnette
  • Lecteur-enregistreur DVCAM ; lecteur-enregistreur HDV
  • Stations de montage Final Cut Pro HD
  • Salle avec télévision et lecteur DVD
  • Un vidéoprojecteur
  • Plan de travail à dévidoir
  • Poste informatique de travail : Macintosh

Les conditions de prise en charge des différents programmes de formation du CEFPF dépendent de votre situation professionnelle et des conditions de réalisation de la formation : plan de formation, période de professionnalisation, Congé Individuel de Formation (CIF), Droit Individuel à la Formation (DIF) ou Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Accédez aux conditions de prise en charge vous concernant en sélectionnant dans le menu ci-dessous votre situation professionnelle.


Plus de détails sur ce mode de financement

Témoignages de stagiaires

Vous avez participé à cette formation et vous voulez témoigner ? Contactez-nous ou appelez-nous au 01 40 30 22 35.




Pour un rendez-vous avec un conseiller pédagogique
Appelez-nous au 01 40 30 22 35 - ou utilisez le formulaire en ligne
Email
Print