Centre Européen de Formation à la Production de Films

Salarié en reconversion- financer une formation audiovisuelle

Formation audiovisuelle pour Salarié en reconversion

Le CEFPF propose des formations dans le secteur de l’audiovisuel adaptées ausalarié en reconversion (FONGECIF, Médiafor, Uniformation, FAFTT…) et au salarié victimes d’un licenciement économique, dans le cadre de la Convention de Reclassement Personnalisé (CRP) et de la Convention de Transition Professionnelle (CTP). Ces formations permettent l’acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à une insertion professionnelle durable dans l’audiovisuel.

Formation théorique + stage en entreprise = reconversion réussie

Des formations audiovisuelles adaptées à la reconversion professionnelle

Les formations Assistant de production et Assistant réalisateur offrent une clé d’entrée dans le secteur audiovisuel : ce sont les métiers les plus couramment exercés pour quiconque cherche à se familiariser avec le fonctionnement du secteur et acquérir les compétences de base nécessaires à la production et à la réalisation de films.

Le CEFPF est à l’heure actuelle le seul organisme de formation du secteur cinématographique et audiovisuel bénéficiant d’une validation FFP pour presque tous ses stages.

Le certificat d’assistant de production est aujourd’hui homologué par la Commission Nationale de Certification Professionnelle (CNCP), le certificat d’assistant réalisateur est en cours d’instruction en vue de son inscription au répertoire national des certifications professionnelles.

Toutefois, le succès d’une reconversion réussie dépend aussi des capacités d’adaptation et de polyvalence des candidats.

Comment sont sélectionnés les candidats ?

Un premier entretien permet d’examiner les pré-requis du salarié en reconversion et la pertinence de son projet professionnel (lettre de motivation, CV).

Le candidat doit également présenter un dossier de présélection (questionnaire).

Dans le cadre d’une prise en charge de la formation cinéma et télévision au titre d’un Congé Individuel de Formation (CIF), il est possible de concevoir un programme spécifique adapté à vos besoins. Le contenu, la durée et les dates du stage audiovisuel sont à déterminer avec un conseiller pédagogique du CEFPF.

Les stagiaires font l’objet de contrôles continus de leurs connaissances tout au long de ces formations et sont soumis à la fin de leur stage à une épreuve orale devant un jury de professionnels afin de mesurer leurs connaissances acquises et leurs capacités à évoluer dans le secteur. Cette validation a pour but de faciliter leur accès à l’emploi.

En cas de succès à l’examen, les candidats se voient remettre un certificat professionnel de niveau II, validé par la CNCP * (Commission Nationale de la Certification Professionnelle) et inscrit au RNCP (Registre National de la Certification Professionnelle).

* Cette commission dépend de l’Education Nationale et habilite certains organismes à délivrer des titres reconnus par l’Etat.

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec nos conseillers pédagogiques afin de déterminer avec eux le programme de formation correspondant à vos besoins et disponibilités.



Modalités de financement pour Salarié en reconversion

En tant que salarié en reconversion, vous pouvez bénéficier :

  • du Plan de Formation de votre entreprise au titre de la formation professionnelle continue,
  • ou être pris en charge par votre fonds d’assurance formation (FONGÉCIF…), dans le cadre d’un Congé Individuel de Formation (CIF).

Le Congé Individuel de Formation (CIF) est le droit pour tout salarié (CDD ou CDI) de suivre, à son initiative et à titre individuel, une action de formation indépendamment de sa participation aux stages compris dans le plan de formation de l’entreprise dans laquelle il exerce son activité. Le CIF permet de se perfectionner professionnellement, de changer d’activité ou de secteur professionnel, d’acquérir une nouvelle qualification ou une qualification supérieure.

Le CEFPF organise des formations audiovisuelles spécifiques pour les candidats s’inscrivant par l’intermédiaire du FONGÉCIF, AGEFOS-PME, OPCALIA, Mediafor, Agefiph, Uniformation.

Consultez les procédures d’accession au Congé Individuel de Formation (CIF) selon votre contrat CDD ou CDI.

Vous êtes salarié en CDD

Les salariés en reconversion employés en CDD peuvent également bénéficier du CIF. Ils doivent pour cela :

  • justifier de 24 mois de travail, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non en CDD, au cours des 12 derniers mois
  • le dernier contrat CDD doit impérativement relever du FONGÉCIF
  • le stage audiovisuel doit être effectué au plus tard 12 mois après la fin du dernier CDD.

Le CIF pour les salariés en CDD se déroule en dehors de la période d’emploi et doit débuter dans les 12 mois après le terme du contrat. Un demandeur d’emploi peut donc, s’il en fait la demande suffisamment tôt, bénéficier d’un CIF. Le coût de sa formation est alors pris en charge dans la limite de 15 000 euro,, et il est rémunéré comme stagiaire de la formation professionnelle pendant toute la durée de sa formation. Les heures de formation réalisées au titre du CIF sont prises en compte pour une indemnisation ultérieure par le Pôle-Emploi.

Vos démarches :

  • procurez-vous, auprès du FONGÉCIF auquel vous êtes affilié, un dossier de demande de prise en chargé
  • prenez rendez-vous avec un conseiller pédagogique du CEFPF pour que celui-ci puisse étudier votre motivation et vos besoins en termes de formation,
  • le dossier de demande de prise en charge doit être complété par le salarié en reconversion et par l’organisme de formation avant d’être remis au FONGÉCIF, au plus tard deux mois avant le début de la formation.
  • le contenu du programme, les dates de la formation FONGÉCIF du salarié en reconversion et le devis doivent être impérativement joints au dossier présenté au FONGÉCIF.

C’est la commission paritaire du FONGÉCIF qui étudiera votre demande de prise en charge et qui, au regard de votre dossier et du budget dont elle dispose, prendra sa décision.

Vous êtes salarié en CDI

Pour pouvoir déposer une demande de congé individuel de formation, vous devez :

  • être salarié en activité rémunérée,
  • justifier d’un volume d’activité en qualité de salarié de 24 mois consécutifs ou non, dont 12 mois dans l’entreprise qui vous emploie actuellement,
  • ne pas être en « délai de franchise » (délai légal d’attente avant de reprendre un nouveau CIF),
  • obtenir de votre employeur une « autorisation d’absence », 6 mois au plus tard avant le début de votre formation télévision ou cinéma. Votre employeur dispose d’un délai de réponse maximum de 30 jours. Il ne peut refuser l’autorisation d’absence, toutefois, il peut la différer.

Il faut :

  • respecter un délai de carence entre deux CIF de 6 mois minimum et 6 ans maximum, calculé à partir du dernier jour du dernier congé individuel de formation suivi et du premier jour de la formation envisagée. Délai de carence en mois = durée en heures du dernier CIF /12
  • se procurer auprès du FONGÉCIF un dossier de prise en charge qui devra lui être retourné 3 mois avant le début de la formation audiovisuelle. Ce dossier se compose de 3 parties : une partie à remplir par le salarié ; une autre par l’employeur et une par le CEFPF.

Pour cela, prenez rendez-vous avec un conseiller pédagogique de votre centre de formation dans l’audiovisuel à Paris pour que celui-ci puisse étudier votre motivation et vos besoins en termes de formation.

Ce congé est ouvert aux salariés des entreprises du secteur privé, quelle que soit la taille de l’entreprise qui les emploie, avec des dispositions particulières pour les intérimaires La nature des actions admises au titre du CIF est relativement large, et elle n’a pas obligatoirement de caractère professionnel. Son financement doit cependant correspondre aux priorités de l’organisme financeur (le FONGÉCIF dans la plupart des cas). La formation peut se dérouler à temps partiel ou à temps plein et sa durée est, sauf exception, limitée à un an à temps complet ou 1200 heures à temps partiel.

La demande de congé

Le salarié en reconversion en CDI peut déposer une demande de congé individuel de formation dans la mesure où il remplit les conditions suivantes : justifier d’une ancienneté de 24 mois consécutifs ou non, dont 12 mois dans l’entreprise actuelle. Un délai de franchise doit être respecté entre deux CIF demandés par un salarié dans la même entreprise.

La mise en œuvre d’un CIF : autorisation et prise en charge

La démarche est double : une demande d’autorisation d’absence doit être adressée à l’employeur et une demande de prise en charge du salaire et des frais de formation doit être faite au FONGÉCIF.

La première doit respecter un délai de prévenance de 120 jours, si le stage dure au moins 6 mois, et de 60 jours dans les autres cas. A défaut, l’employeur peut légitimement refuser le CIF. Celui-ci peut par ailleurs demander le report du départ du salarié pour des raisons d’absences simultanées de personnel ou de service.

De son côté, le FONGÉCIF étudie la demande de prise en charge financière selon ses propres critères de priorités, définis par son conseil d’administration. Sa participation peut être totale ou partielle et couvrir tout ou partie des salaires ou des frais de formation. Une partie de la formation peut être réalisée en dehors du temps de travail.

Le CIF en dehors du temps de travail

La prise en charge par l’OPACIF d’une formation hors temps de travail est possible depuis 2010. Dès lors que le salarié dispose d’une ancienneté d’un an dans l’entreprise et à sa demande, l’OPACIF peut assurer la prise en charge de tout ou partie des frais liés à la réalisation d’une formation dans l’audiovisuel se déroulant en dehors du temps de travail, selon les mêmes modalités que celles prévues pour les formations se déroulant pendant le temps de travail dans le cadre d’un CIF. Un décret fixera la durée minimum de la formation ouvrant le droit pour l’OPACIF d’assurer la prise en charge du stage audiovisuelle. Ne seront pris en charge par l’OPACIF que les seuls coûts pédagogiques de la formation du salarié en reconversion.

La formation se déroulant hors congé individuel formation et hors temps de travail, l’OPACIF ne prendra évidemment pas en charge la rémunération du salarié. De même, le salarié n’a pas à demander d’autorisation d’absence à son employeur. Pendant la durée de cette formation hors temps de travail, le salarié est couvert par la Sécurité sociale en cas d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

Pour en savoir plus et avoir les coordonnées du FONGÉCIF de votre région, cliquez ici

informations supplémentaires

contact-icon
DES QUESTIONS ? CONTACTEZ-NOUS !
01 40 30 22 35
Notre équipe est à votre disposition du lundi
au vendredi de 9h à 19h

Ou contactez notre partenaire

partenaire logo
Email
Print