Centre Européen de Formation à la Production de Films

FORMATION Le Montage : choix esthétiques et solutions techniques

Cette formation professionnelle de montage vidéo vous transmettra les bons réflexes d’un monteur vidéo afin de mener un projet de bout en bout à partir du logiciel Final Cut Pro. Vous serez ainsi à même de traduire le point de vue artistique d’un réalisateur de documentaire ou de fiction.

Formation Montage Audiovisuel Final Cut Pro - CIF - CEFPF
Durée : 144 heures / 20 jours / 4 semaines
  • Approfondissez vos connaissances de l’esthétique du montage
  • Utilisez Final Cut Pro en intégrant les aspects narratifs et techniques du montage
  • Optimisez la palette des raccords images et sons
  • Apprenez à traduire les intentions du réalisateur en insistant sur le sens et l’émotion

Télécharger
la fiche de cette formation à Paris

Prochaines sessions

Paris
31 Juillet 2017
05 Février 2018

S'inscrire à la formation

Public concerné

Profil professionnel des stagiaires

Assistants monteurs, réalisateurs, journalistes reporteur image, professionnels du multimédia, opérateurs de prise de vues ou de prise de son, techniciens audiovisuels ou de post-production souhaitant développer ou parfaire leurs connaissances et compétences techniques et artistiques en matière de montage.

Pré-requis, expérience professionnelle

Diplôme au moins équivalent au Bac ou expérience professionnelle évaluée par les responsables pédagogiques du CEFPF sur présentation d’un curriculum-vitae.

Ce stage implique une première expérience du montage, professionnelle ou au moins personnelle, et une connaissance préalable des fonctionnalités de base du logiciel de montage Final Cut Pro.

Durée totale

140 heures / 20 jours / 4 semaines

Horaires

Entre 9h30 et 18h30

Lieu de formation

CEFPF – 19, rue de la Justice – 75020 Paris

Objectifs pédagogiques

  • Approfondir et explorer la spécificité du montage, ses possibilités esthétiques et narratives, ses capacités à produire du sens et des émotions
  • Maîtriser l’ensemble des techniques de montage et la palette expressive des raccords images et sons
  • Savoir adapter le style à la nature de l’œuvre en fonction des considérations artistiques et techniques, selon les contraintes propres à chaque projet et ses moyens de diffusion
  • Apprendre à gérer un projet de montage dès l’importation de rushes jusqu’à l’archivage
  • Devenir opérationnel et autonome pour réaliser un montage virtuel de A à Z

La formation utilise le logiciel Final Cut Pro, ainsi que l’interopérabilité avec les autres logiciels de la suite du logiciel

Méthodes pédagogiques

La formation privilégie une approche pratique des fonctions du monteur

Exercices pratiques – application des connaissances par une mise en situation professionnelle

Evaluation

Evaluation hebdomadaire au moyen de questionnaires remis aux stagiaires et analysés par le responsable pédagogique.

Responsable pédagogique :
Michaël LEBLANC, Responsable pédagogique au CEFPF

Intervenants :
David CANGARDEL, monteur – truquiste
Catherine STRAGAND, monteuse
Linda ATTAB, monteuse
Charlène GRAVEL, monteuse
Thierry BINISTI, réalisateur de fiction
Marc KHANNE, réalisateur de documentaire

Experts qualifiés et professionnels reconnus sont prévus.
Pour plus de détails, contacter le service pédagogique.

Formation Le Montage : choix esthétiques et solutions techniques

Semaine 1 : 
La technique du montage
Approfondissement et mise à niveau

La première semaine est consacrée à la prise en main du logiciel de montage (Final Cut Pro) et à l’approfondissement de certaines fonctionnalités, à savoir : l’organisation du projet et de médias, le montage à trois points, la notion de bout à bout, l’agencement de la timeline (bande d’image-bande son), maîtrise des outils de base (match frame, trim mode, transitions…).

Ces cinq premiers jours sont également l’occasion pour faire un récapitulatif du langage cinématographique (plans, mouvement, raccords, différents types de raccords). Chaque participant dispose de son poste de travail et des rushes pour mettre en pratique toutes les notions apprises.

1er journée :

L’évolution historique des théories du montage (argentique, analogique, numérique).
Montage linéaire, montage non-linaire, montage offline, montage online.
Filière image, filière son.
L’impact du numérique sur le montage et la post-production.
Familiarisation avec l’interface d’un montage virtuel.
Système PC, système Mac.
Disque dur interne, disque dur externe.
Interface : USB, firewire, esata, connectique de matériel.
Système de montage : amateur, institutionnel, professionnel.
L’interface de Final Cut Pro : les paramètres de projets, le navigateur, le canevas, le visualiseur, la timeline, les outils.
Organisation et paramétrage d’un projet.
Import, digitalisation.
Les méthodes de capture et de listage.
L’organisation de projets et des chutiers image et son.
Organisation de la timeline, pistes images, pistes sons.

2ème journée :

Exercices pour se familiariser avec le montage virtuel.
Distribution de rushes pour les exercices pratiques.
Le montage à trois points.
Les séquences, le bout à bout.
Insérer, écraser, mark in, mark out.
Fonctions avancées : split, Trim Fondu, match frame.

3ème journée :

Exercices pour approfondir l’écriture au montage : les raccords dans le mouvement, les raccords regard, les raccords dans l’axe… et la palette expressive des relations images-sons.
L’importance de la valeur des plans (situation, action, émotion).
Le dilemme des choix artistiques et techniques.

4ème journée :

Le montage de la bande son comme élément de narration.
Le son diégétique et extra-diégétique.
La spatialisation du son.
Synchronisme et desynchronisme.

5ème journée :

Le langage cinématographique et la sémantique du montage : analyse à partir d’extrait de films issus du patrimoine.

Semaine 2 : 
Simulations artistiques et techniques
Les spécificités du montage du documentaire

Les stagiaires disposent du matériel d’images nécessaires ainsi que du texte du documentaire court et de sa note d’intention, fournis par le formateur. Chaque stagiaire propose sa propre interprétation des rushes et construit sa version de montage du documentaire. Les travaux des stagiaires sont présentés au groupe, confrontés, analysés et commentés par le formateur.

Visionnage dans le courant de la semaine d’extraits de films, avec analyse des procédés mis en place par le montage élaborant la dramaturgie et l’expressivité du film.

1er journée :

Le montage vu par un réalisateur de documentaire, sa relation avec le monteur.
Lecture du projet, point de vue de réalisateur et point de vue du monteur.
Les caractéristiques de l’approche documentaire.
La relation entre l’écriture du scénario initial et le montage.
Les notes d’intention de réalisation.
Numérisation, derushage.
L’analyse des rushes et l’organisation du matériel.
La mise en place de la continuité.

2ème journée :

Elaboration d’un premier bout à bout.
Réflexion sur les différentes pistes de narration, dialogues, voix off…
Le renforcement de la dramaturgie par le montage : traitement et enchaînement des séquences.

3ème journée :

Suite élaboration du bout à bout.
Amélioration des enchaînements des séquences, des raccords, travail sur le son.

4ème journée :

Suite et fin de l’élaboration du bout à bout.
Mixage audio.

5ème journée :

Visionnage des travaux des stagiaires et bilan de la semaine.

Semaine 3 : 
Simulations artistiques et techniques
Le montage de fiction, court et long métrage

Au cours de cette semaine, les stagiaires, à partir de rushes d’une fiction courte et d’un scénario spécialement conçus pour la simulation, étudient et mettent en pratique les différentes possibilités de montage. Le formateur expose quelques pistes en définissant les implications artistiques de ces choix. Il insiste sur les nécessités de rythme, de sens et d’émotion en relation avec l’écriture scénaristique, les plans tournés et les intentions du réalisateur. Chaque stagiaire propose sa version du montage de la fiction courte. Les travaux des stagiaires sont présentés en groupe, confrontés, analysés et commentés par le formateur.

1er journée :

Le montage vu par un réalisateur de fiction, sa relation avec le monteur.
Lecture du scénario, point de vue de réalisateur et point de vue du monteur.
Numérisation, derushage, organisation du matériel.
Analyse de rushes.

2ème journée :

Elaboration d’un premier bout à bout.
Le renforcement de la dramaturgie par le montage : traitement et enchaînement des séquences.

3ème journée :

Le travail interne de la scène : donner à une scène son maximum d’intensité dramatique.
Idées de montage : traitements, raccords, entrées sorties, rythme, son…

4ème journée :

Travail sur la bande sonore : ambiances, effets, mixage.

5ème journée :

Visionnages des travaux des stagiaires et bilan de la semaine.

Semaine 4 : 
Post-production et diffusion

Les stagiaires approfondissent sur les notions techniques liées à la post-production et à la diffusion des œuvres montées.

1er journée :

LES FORMATS ET LES SUPPORTS D’IMAGE ET DE SON

Enjeux techniques : formats, compatibilité, résolutions.
Gestion des fichiers vidéo numériques broadcast SD, HD, 2k, 4k.
Gestion des fichiers audio numériques broadcast 2.1, 5.1, 7.1.

2ème journée :

LES IMPORTS / LES EXPORTS

Les encodages.
Rappel des différentes normes et caractéristiques des supports DVD ; SD ou HD, nombre de couches, compression, normes audio…
Comment préparer et exporter les vidéos pour le cinéma, la télévision, le web.

3ème journée :

LA FINALISATION DU MONTAGE. (INTENTION)

Le mixage sonore comme intention (tessiture, spatialisation).
L’étalonnage comme intention (texture, profondeur).

4ème journée :

DU TOURNAGE A LA DIFFUSION

PAD :
– cinéma,
– télévision,
– web.
Archivage des projets.

5ème journée :

Visionnage des travaux des stagiaires.
Bilan de la formation.

Matériel utilisé

  • Lecteur-enregistreur DVCAM – HDVs
  • Enregistreur numérique audios
  • Bande d’effets sonoress
  • Salle avec télévision et vidéoprojecteurs

Les conditions de prise en charge des différents programmes de formation du CEFPF dépendent de votre situation professionnelle et des conditions de réalisation de la formation : plan de formation, période de professionnalisation, Congé Individuel de Formation (CIF), Droit Individuel à la Formation (DIF) ou Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Accédez aux conditions de prise en charge vous concernant en sélectionnant dans le menu ci-dessous votre situation professionnelle.


Plus de détails sur ce mode de financement

Témoignages de stagiaires

Vous avez participé à cette formation et vous voulez témoigner ? Contactez-nous ou appelez-nous au 01 40 30 22 35.




Pour un rendez-vous avec un conseiller pédagogique
Appelez-nous au 01 40 30 22 35 - ou utilisez le formulaire en ligne
Email
Print