Centre Européen de Formation à la Production de Films

FORMATION L’auteur réalisateur de fiction longue (CIF / CSP)

Et si on vous guidait pour devenir réalisateur de film ? Apprenez toutes les étapes d’une fiction longue, de l’écriture au montage en passant par la réalisation et la direction d’acteurs au cours de cette formation réalisateur

Formation Auteur / Realisateur de fiction longue - CIF -CEFPF
Durée : 595 heures / 85 jours / 17 semaines
  • Devenez scénariste et metteur en scène de fiction longue
  • Développez le scénario de votre premier long-métrage
  • Approfondissez vos capacités en technique de réalisation et en direction d’acteurs
  • Maîtrisez les bases de montage et entrainez-vous sur des rushs professionnels

Télécharger
la fiche de cette formation à Paris

Prochaines sessions

Paris
11 Décembre 2017
25 Juin 2018
17 Décembre 2018

S'inscrire à la formation

Public concerné

Profil professionnel des stagiaires

Intermittents du spectacle ou permanents de sociétés de production ou de diffusion audiovisuelles. Les stagiaires peuvent avoir des niveaux scolaires initiaux variables. Le succès de leur démarche est essentiellement le fruit d’une capacité d’adaptation et de polyvalence, que viennent compléter des connaissances théoriques liées aux enjeux du secteur et à l’acquisition d’une technicité spécifique dispensée en cours de formation.

Pré-requis, expérience professionnelle

Bac+2 minimum ou expérience professionnelle évaluée par les responsables pédagogiques du CEFPF sur présentation d’un CV lors de l’entretien d’orientation.

Durée totale

595 heures / 85 jours / 17 semaines

Horaires

Entre 9h30 et 18h30

Lieu de formation

CEFPF – 19, rue de la Justice – 75020 Paris

Objectifs pédagogiques

A l’issue de ce programme, les stagiaires :

  • sauront écrire le scénario d’une fiction longue.
  • sauront maîtriser un plateau de tournage.
  • auront développé les compétences artistiques et techniques nécessaires à la réalisation, à la direction des acteurs et à la post-production d’une fiction longue.
  • comprendront les mécanismes de détermination de leurs choix, de la vision globale de leur sujet et de sa mise en forme cinématographique
  • sauront évaluer les chances d’un projet par la connaissance des conditions pratiques, économiques et juridiques de sa mise en œuvre
  • auront acquis la connaissance des modèles dramaturgiques, des notions scénographiques et des procédés narratifs pour l’écriture de leur projet
  • pourront maîtriser l’ensemble des techniques d’expression du montage et la palette des raccords images et sons
  • sauront traduire les intentions du réalisateur en insistant sur le sens et l’émotion
  • sauront utiliser Final Cut Pro de manière optimale

Méthode pédagogique

Exposés théoriques et exercices pratiques – application des connaissances par une mise en situation professionnelle de tournage (réalisation des séquences individuelles)

Evaluation

Evaluation hebdomadaire au moyen de questionnaires remis aux stagiaires et analysés par le responsable pédagogique.

Les intervenants

Formateur référent :

Autres intervenants :
Experts qualifiés et professionnels reconnus sont prévus.
Pour plus de détails, contacter le service pédagogique.

Formation L’auteur réalisateur de fiction longue (CIF / CSP)

Semaine 1 :
SCéNARIo : LES outILS DE LA DRAMAtuRgIE(1)

1er journée :

Introduction aux principes d’écriture du scénario Les étapes de structuration d’un scénario
La définition de l’intention
Analyse de notes d’intention

2ème journée :

La notion de genre :
– la comédie,
– l’épopée,
– la tragédie,
– le mélodrame,
– le policier et le « film noir ».

3ème journée :

Le contexte :
Le choix de l’époque et du temps de l’action, des lieux et des décors
Illustration par des extraits de films
Exercice pratique

4ème journée :

L’enjeu et la question dramatique :
– le « fil rouge » de l’histoire
– la relation avec le but du protagoniste
– l’importance de l’enjeu pour soutenir l’intérêt du spectateur
– l’enjeu principal et les enjeux secondaires

5ème journée :

Les doits d’auteur.
Les notions essentielles de la propriété intellectuelle
La pratique contractuelle : négociations et protection des œuvres
Exercice pratique : analyse de contrats-types

Semaine 2 :
SCéNARIo : LES outILS DE LA DRAMAtuRgIE (2)

1er journée :

La relation avec le public :
– l’importance des traditions culturelles
– l’utilisation des ressorts dramatiques suscitant l’émotion, en relation avec les mythes et les archétypes : la vengeance, la révélation tragique ou mélodramatique, le désir de reconnaissance, l’amour impossible, la « roue de la fortune », l’esprit de sacrifice

2ème journée :

Les ressources du sujet
Les causes de blocage
Les ressources d’un sujet
Analyse des ressources de différents sujets à partir de films proposés par le formateur
Exercice pratique

3ème journée :

La construction dramatique (1)
Présentation de la structure classique
L’écriture de l’exposition Le rôle de « l’accroche »

4ème journée :

La construction dramatique (2)
Le développement de l’histoire
Projection et analyse de la construction d’un film choisi à titre d’exemple

5ème journée :

La construction dramatique (3)
Tour de table sur les différents développements des stagiaires pour leur scénario
La résolution Analyse de la résolution du film projeté à titre d’exemple

Semaine 3 :
SCéNARIo : LES outILS DE LA DRAMAtuRgIE (3)

1er journée :

Le protagoniste :
– définition du protagoniste : le point de vue principal de l’action
– la construction du (ou des) protagoniste(s)

2ème journée :

La fonction des personnages dans le scénario
Le rôle des archétypes dans le traitement des personnages
Les fonctions des personnages secondaires
Les problèmes rencontrés dans la construction des personnages

3ème journée :

Conflits dramatiques et intrigues secondaires
L’apport de l’analyse systémique
Les conflits dramatiques
Exercice pratique
Les intrigues secondaires

4ème journée :

Les particularités d’écriture de la fiction télévisuelle
Analyse du scénario d’un épisode de série

5ème journée :

Elaboration d’un second canevas.
Tour de table : Chaque stagiaire présente son canevas au reste du groupe
Le formateur en fait l’analyse en se fondant sur les notions étudiées au cours des différentes semaines du stage

Semaine 4 :
AtELIER DE DéVELoPPEMENt DE PRojEt PERSoNNEL DE LoNg MétRAgE

1er journée :

La construction des scènes (1)
– les fonctions de la scène
– l’intention et le but de la scène
– le point de vue de la scène
– l’enjeu de la scène
– le choix et le rôle de « l’arène »
– début et fin de scène : comment les concevoir?
– la structure de la scène

2ème journée :

La construction des scènes (2)
L’enchaînement des séquences :
– la scène et la séquence dramatique
– l’alternance rapide de scènes progressant vers un but commun

3ème journée :

Les procédés narratifs
– définition de la narration, le principe de dramatisation,
– la relation entre narration et point de vue
– les procédés couramment utilisés

4ème journée :

Analyse de sujets proposés par les participants

5ème journée :

Analyse de sujets proposés par les participants

Semaine 5 :
AtELIER DE DéVELoPPEMENt DE PRojEt PERSoNNEL DE LoNg MétRAgE

1er et 2ème journées :

Le dialogue de cinéma, la naissance du dialogue
La spécificité des dialogues de cinéma
Analyse de dialogues à partir d’extraits de films et de scénarios, exercices pratiques

3ème journée :

Ecriture visuelle et langage cinématographique
– la nomenclature des plans et de leur signification
– les angles de prises de vue et leur signification : plongée et contre-plongée basculement autour de l’axe optique, etc.
– les mouvements de caméra : mouvements à vocation descriptive, mouvements à vocation dramatique, mouvements à vocation rythmique
– le rôle des effets sonores dans la composition dramatique et de leur enchaînement
– la relation avec le style d’écriture du scénario

4ème journée :

Le cas particulier de l’adaptation
– la « lettre » et « l’esprit », le choix de l’intention
– la détermination de l’enjeu et de la question dramatiques
– le choix du protagoniste et le traitement des personnages (peut-on en« oublier »,
peut-on en créer, comment les caractériser?)
– la façon dont « casser le texte » puis de le reconstruire selon une structure nouvelle : le choix des épisodes visuels et des conflits, le traitement des monologues

5ème journée :

Les conditions de production.
– la place de l’auteur dans le cadre général de la production
– les relations de l’auteur avec le producteur, les co-auteurs, le réalisateur
– les mécanismes de production : coût, financement, trésorerie
– le choix du scénario par un producteur cinéma et de télévision : critères d’appréciation et de sélection des projets, relation avec la ligne éditoriale des diffuseurs

Semaine 6 :
AtELIER DE DéVELoPPEMENt DE PRojEt PERSoNNEL DE LoNg MétRAgE

1er et 2ème journées :

Analyse du développement
Analyse de chacune des propositions des stagiaires en concentrant l’attention sur la question suivante : comment les différents obstacles et péripéties peuvent-ils s’organiser pour ménager au mieux la progression dramatique?

3ème journée :

Examen des possibilités de résolution
– fin ouverte, fermée, en boucle, la « chute » et les révélations
– les coups de théâtre et retournements de situation
– les fins à double ou triple détente

4ème journée :

Problèmes généraux de cohérence du scénario
– la tentation romanesque, l’effet narratif comme substitut à l’histoire
– les défauts de préparation-paiement et le faux implant

5ème journée :

Révision de la structure générale : préparation du traitement

Semaine 7 :
AtELIER DE DéVELoPPEMENt DE PRojEt PERSoNNEL DE LoNg MétRAgE

1er et 2ème journées :

Validation des éléments fondamentaux
Le formateur revient avec chaque stagiaire sur les éléments fondamentaux de son sujet et valide l’avancée de ses travaux sur les points suivants :
– la formulation des intentions, le choix du genre, la cohérence du contexte
– la nature de l’enjeu et de la question dramatique

3ème journée :

Le formateur valide l’avancée des travaux des stagiaires sur les points suivants :
– la détermination du protagoniste, de l’antagoniste et du conflit qui les oppose
– la motivation, le but, la trajectoire
– les obstacles contrariant la progression du protagoniste vers son but
– les traits de caractérisation

4ème journée :

Ecriture d’une note d’intention
Chaque stagiaire rédige une note d’intention de deux à trois pages permettant de préciser le chemin parcouru depuis le 1re journée du stage

5ème journée :

Bilan et pistes de travail
Le formateur prépare les stagiaires au travail ultérieur qu’il leur faudra fournir pour aboutir à une première version de scénario
– Il les prépare à l’apprentissage de l’autonomie nécessaire à l’écriture
– Il fournit aux stagiaires leurs derniers repères méthodologiques pour la continuation de leur travail

Semaine 8 :
LES bASES DE LA RéALISAtIoN, LES outILS DE LA PRéPARAtIoN Et LES PRobLéMAtIquES tEChNIquES Du touRNAgE

1er journée :

Les bases de la réalisation
Le langage cinématographique et la sémantique du montage : les angles de prises de vues et les mouvements d’appareils, le rapport entre le scénario et le découpage
Les principales branches de métier liées à la réalisation sur le tournage et les problématiques de chacune

2ème journée :

Les bases de la réalisation : les outils de la préparation
– le minutage
– le dépouillement
– le découpage
– le plan de travail

3ème journée :

Le travail du chef opérateur – la lumière – ses problématiques de tournage

4ème journée :

Le travail de l’ingénieur du son – espace sonore et micros – le dialogue avec la réalisation

5ème journée :

Le travail de la scripte – l’impact de son travail sur le montage

Semaine 9 :
ExERCICE DE RéALISAtIoN

1er journée :

Le découpage et la conception de la mise en scène : préparation de l’exercice

2ème à la 5ème journées :

Tournages de séquences introductives sensées se dérouler dans un tribunal, destinées à perfectionner la maîtrise technique et les notions de mie en scène des stagiaires, sous la forme d’un exercice et de jeux de rôles

Semaine 10 :
FIN DE L’ExERCICE Et PRéPARAtIoN DES SéquENCES INDIVIDuELLES

1er journée :

Suite et fin des tournages

2ème journée :

Visionnage et analyse critique des séquences filmées

3ème à la 5ème journées :

Distribution et préparation des séquences à tourner à titre d’exercice : repérages éventuels – découpages – validation des découpages – répétitions avec les comédiens. Les séquences sont extraites du répertoire cinématographique ou de l’expérience du réalisateur formateur pour analyses comparatives.

Semaine 11 :
FIN DE LA PRéPARAtIoN Et touRNAgE DES SéquENCES

1er à 3ème journées :

Suite et fin de la préparation : repérages éventuels – découpages – validation des découpages – répétitions avec les comédiens

4ème et 5 ème journées :

Tournages

Semaine 12 :
FIN DES touRNAgE Et DébRIEFINg

1er à 3ème journées :

Fin des tournages

4ème et 5 ème journées :

Débriefing et visionnage critique

Semaine 13 :
LES INtERLoCutEuRS Et LES outILS MIS à LA DISPoSItIoN DE L’AutEuR PouR RéPoNDRE à LA DIVERSIté Du MARChé

1er et 2ème journées :

Le ciblage des producteurs
La connaissance du marché
Les différents formats.
Comment cibler sa recherche? Comment réussir à vendre son projet?

La note d’intention de l’auteur

Il s’agit d’un texte très personnel dans lequel l’auteur et sa sensibilité se dévoilent. La note d’intention permet à l’auteur de présenter tout ce qui constitue son univers (les personnages, les thèmes abordés dans le film, leur résonance avec l’actualité). C’est l’occasion pour le scénariste de défendre l’intérêt de son histoire, l’originalité de son point de vue, l’impact que le film peut avoir sur le public.
En résumé, la note d’intention doit compléter avantageusement le synopsis, présenter le projet sous son meilleur jour, donner envie au destinataire de lire le scénario.
– Les méthodes pour l’écriture d’une note d’intention
– Le regard du producteur ou d’un diffuseur sur la note d’intention
– Les erreurs à éviter

3ème journée :

Présentation d’un logiciel d’écriture (exemple du logiciel Celtx)
Ce logiciel gratuit facilite le travail des scénaristes en proposant un traitement de texte exclusivement orienté scenario, avec une multitude de fonctions utiles pour la préproduction et le travail collaboratif.

4ème journée :

La scénarisation pour le global média
– Différence entre l’écriture dramatique et l’écriture multimédia
– Rôle du scénariste multimédia
– Documents de scénarisation

5ème journée :

Le scénariste de film d’animation
Les différentes étapes d’un long métrage animé

Semaine 14 :
LA tEChNIquE Du MoNtAgE : APPRoFoNDISSEMENt Et MISE à NIVEAu

Durant la première semaine, les stagiaires approfondissent les fonctionnalités de Final Cut Pro pour préparer les simulations des semaines suivantes.

1er journée :

Description de l’interface logicielle : le canevas, le visualisateur, le chutier, la timeline.
L’organisation visuelle

2ème journée :

Les paramétrages de base, la gestion des projets, les méthodes de capture et de listage

3ème journée :

L’importation de fichiers, l’organisation du métrage, la création de plans et sous-plans

4ème journée :

Les points de montage et la manipulation des pistes, les montages séparés

5ème journée :

Les transitions, le montage audio, la synchronisation, les effets spéciaux et le mixage

Semaine 15 :
LES ASPECtS hIStoRIquES Et ARtIStIquES Du MoNtAgE

Les stagiaires récapitulent les connaissances de base liées au montage, du point de vue historique (évolution des théories du montage) sémantique (langage cinématographique et technique), la pellicule et le numérique à travers de nombreux exemple issus du cinéma et de la télévision

1er et 2ème journées :

L’évolution historique des théories du montage
Les bouleversements contemporains avec l’irruption du numérique et l’impact sur la postproduction et le montage

3ème à la 5ème journées :

Le langage cinématographique, les règles de montage
et la sémantique du montage : analyses à partir de cas pratiques et d’extraits de films
Les différentes techniques de raccords et la palette expressive des relations images-sons

Semaine 16 :
SIMuLAtIoN ARtIStIquE Et tEChNIquE :
LE MoNtAgE DE FICtIoN, CouRt Et LoNg MétRAgE

Au cours de cette semaine, les stagiaires, à partir de rushes d’une fiction courte et d’un sénario spécialement conçus pour la simulation, étudient les différentes possibilités de montage. Le formateur expose quelques pistes en définissant les implications artistiques de ces choix. Il insiste sur les nécessités de rythme, de sens et d’émotion en relation avec l’écriture scénaristique, les plans tournés et les intentions du réalisateur. Chaque stagiaire propose sa version de la fiction courte.
Les travaux des stagiaires sont confrontés, analysés et commentés.

1er journée :

Les règles de narration : de l’écriture scénaristique au montage

2ème journée :

Le renforcement de la dramaturgie par le montage : traitement et enchaînement des séquences

3ème journée :

Le travail interne de la scène : donner à une scène son maximum d’intensité dramatique

4ème journée :

Idées de montage : traitements, raccords, entrées et sorties de scènes

5ème journée :

Visionnages des travaux des stagiaires et bilan de la semaine

Semaine 17 :
SIMuLAtIoN ARtIStIquE Et tEChNIquE :
LE MoNtAgE DE FICtIoN, CouRt Et LoNg MétRAgE

Les stagiaires disposent du matériel d’images nécessaires ainsi que du texte du documentaire court et de sa note d’intention, fournis par le formateur. Chaque stagiaire propose sa version du montage du documentaire. Les travaux des stagiaires sont confrontés, analysés et commentés.

1er journée :

Les caractéristiques de l’approche documentaire

2ème journée :

Le renforcement de la dramaturgie par le montage : traitement et enchaînement des séquences

3ème journée :

Le montage du documentaire : les intentions de réalisation, l’analyse des rushes et la mise en place de la continuité

4ème journée :

Le montage du documentaire : les intentions de réalisation, l’analyse des rushes et la mise en place de la continuité

5ème journée :

Visionnages des travaux des stagiaires et bilan de la semaine Bilan de la formation

Matériel utilisé

  • Plateau de tournage
  • Caméras numériques Canon EOS C100 + optiques, Sony HDV Z1E et Z5
  • Caméras numériques Sony HDV Z1E
  • Matériels son et lumière
  • Travelling ; moniteurs
  • Stations de montage Final Cut Pro HD
  • Poste informatique de travail : iMac 5, 17 pouces
  • Vidéoprojecteur

Les conditions de prise en charge des différents programmes de formation du CEFPF dépendent de votre situation professionnelle et des conditions de réalisation de la formation : plan de formation, période de professionnalisation, Congé Individuel de Formation (CIF), Droit Individuel à la Formation (DIF) ou Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Accédez aux conditions de prise en charge vous concernant en sélectionnant dans le menu ci-dessous votre situation professionnelle.


Plus de détails sur ce mode de financement

Témoignages de stagiaires

Vous avez participé à cette formation et vous voulez témoigner ? Contactez-nous ou appelez-nous au 01 40 30 22 35.




Pour un rendez-vous avec un conseiller pédagogique
Appelez-nous au 01 40 30 22 35 - ou utilisez le formulaire en ligne
Email
Print